Sommet commercial Franco-Emirien à son apogée!

Des projets d'une valeur de AED17 milliards

Sommet commercial Franco-Emirien
Sommet commercial Franco-Emirien

63 entités participent au sommet commercial Franco-Emirien

SE Mattar Al Tayer, Directeur général et Président du Conseil d’administration de l’Autorité des routes et des transports (RTA), a ouvert le sommet commercial Franco-émirien organisé par le RTA en collaboration avec le French Business Council. L’événement, qui a attiré la participation de 63 entités émirati et françaises, vise à renforcer le PPP, et il favorise un climat d’investissement propice au développement de la coopération commerciale entre le RTA et le monde des affaires français aux Emirats Arabes Unis, outre le renforcement des relations commerciales bilatérales.

Les participants à la cérémonie d’ouverture, qui a eu lieu dans les locaux de la RTA, comprenaient: Son Excellence Dr. Aisha bint Butti Bin Bishr – Directeur général de Smart Dubai Office, SE Ludovic Pouille – Ambassadeur de France aux Emirats Arabes Unis, SE Alain Galliano – Vice-Président de la Métropole de Lyon, SE Majdi Abed – Consul Général de France, Son Excellence Laurence Battle – Présidente du Conseil d’administration de RATP Dev, et SE Bruno de Reneville – Président du French Business Council. Environ 200 chefs d’entreprise dans des entités publiques et privées à Dubai et en France ont également assisté au sommet.


Les entreprises françaises ont livré des contrats d’une valeur de plus de 17 milliards de dirhams

Dans un discours d’ouverture prononcé lors du sommet Franco-émirien, Al Tayer a déclaré: « Le gouvernement de Dubai tient à favoriser un climat d’investissement pour attirer le secteur privé pour participer à des projets de développement et injecter plus d’investissements dans divers domaines; ce qui servira au développement économique et social de l’émirat. À cette fin, la loi n ° 22/2015 a été émise pour réglementer le partenariat entre les secteurs public et privé à Dubai. Le RTA est toujours voué à renforcer le partenariat public-privé (PPP) et nourrir un climat d’investissement approprié pour encourager le secteur privé à s’engager dans les projets qui seront publiés par le RTA à l’avenir ».

Sommet commercial Franco-Emirien - SE Mattar Al Tayer
Sommet commercial Franco-Emirien – SE Mattar Al Tayer

Le RTA a tracé une politique complète de PPP et a mis en place un processus pour examiner et entreprendre de tels projets et définir des champs d’activité pour servir de référence dans la préparation et la mise en œuvre de projets PPP. Le RTA a établi d’excellentes relations avec le monde des affaires français. À l’heure actuelle, il existe 19 entreprises françaises qualifiées par le RTA, et les entreprises françaises ont livré des contrats d’une valeur de plus de 17 milliards de dirhams. Parmi les projets clés entrepris par les entreprises françaises, on trouve Dubai Tram. Lancé par le cabinet français Alstom, Expolink Consortium entreprend le projet Route 2020 pour étendre la ligne rouge du métro de Dubai au site de l’exposition mondiale.

Le RTA a une solide expérience dans le traitement et le partenariat avec le secteur privé dans divers projets liés à l’infrastructure des routes et des systèmes de transport en commun. Les projets que le RTA devrait publier dans son plan stratégique 2017-2021 offriront de nombreuses possibilités de coopération avec le secteur privé.


Dubai reste une destination privilégiée pour les entreprises françaises

SE Ludovic Pouille – Ambassadeur de France aux Emirats Arabes Unis a félicité les relations superbes et la coopération existante entre les EAU et la France dans divers domaines. « Le sommet commercial Franco-émirien contribue à améliorer la communication et l’échange de pratiques dans les projets actuels et futurs. Dubai reste une destination privilégiée pour nos entreprises souhaitant atteindre un large éventail de marchés internationaux, en raison d’une vision et d’une ouverture communes aux projets de développement durable, d’innovation et de financement créatif », at-il déclaré lors du sommet.

Sommet commercial Franco-Emirien - SE Ludovic Pouille
Sommet commercial Franco-Emirien – SE Ludovic Pouille

« L’expertise française dans le domaine de la mobilité est indéniable, de nombreuses entreprises sont déjà impliquées dans des projets à Dubai et je remercie les autorités de Dubai et surtout Son Excellence Mattar Al Tayer d’avoir fait confiance aux technologies françaises.

De nos jours, un touriste venant à Dubai sur un Airbus A380 prend un métro équipé par Thales et rattrape le Tram construit par Alstom pour rejoindre son hôtel du groupe Accor Hotels. À l’avenir, il prendra la ligne rouge vers l’Expo 2020, également construite par Alstom et peut-être d’autres modes de transport selon les études menées par Systra », a ajouté l’Ambassadeur.

Avec le succès de la COP21, la France est en mesure de devenir un pays exemplaire en ce qui concerne la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, la diversification de son modèle énergétique, l’augmentation du déploiement de sources d’énergie renouvelables et la transformation du secteur des transports. La transition de l’énergie pour la croissance verte a offert une occasion unique de développer la mobilité verte, d’améliorer la qualité de l’air et de protéger la santé publique. Ces objectifs sont atteints grâce à la mise en œuvre de nouvelles politiques, à la réduction des tarifs pour encourager l’utilisation des transports publics, à la définition de zones de trafic restreintes, aux stratégies de partage ou de mise en commun de voiture, et au développement d’une infrastructure pour le cyclisme.


Sommet commercial Franco-Emirien - PDG et chefs d'entreprise
Sommet commercial Franco-Emirien – PDG et chefs d’entreprise

M. Pierre Soulard, directeur de Urban Mobility, Métropole de Lyon, a présenté un document sur la mobilité intelligente à Lyon. « La ville a des routes s’étendant à 3600 km, et le nombre total de déplacements quotidiens est d’environ 4,2 million; dont 42% sont effectués par des véhicules privés, 35% à pied, 19% en bus et 1% en train.

«La politique de mobilité dans la ville vise à soutenir le développement économique, à faciliter la mobilité des personnes et aux biens, à freiner les impacts environnementaux, sociaux et économiques de la mobilité et à encourager les gens à migrer vers l’utilisation de véhicules respectueux de l’environnement», il a noté.

Dans son article, Soulard a abordé un éventail de sujets soulignés par le Transit-Oriented Development (TOD), les derniers développements de Variable Signage et les meilleures pratiques et solutions des politiques et législations de mobilité urbaine. Il a également abordé des projets de transport en commun innovants mis en place par les startups, les services intelligents de partage de location de voitures, la location intelligente de véhicules électriques de la ville et les défis rencontrés dans l’exploitation et la maintenance des véhicules.


Modèles financiers de transport en commun

À la suite de la cérémonie d’ouverture, une table ronde intitulée « Nouveaux modèles pour les finances alternatives des transports » a eu lieu. Les orateurs comprenaient Abdul Mohsen Ibrahim Younes, PDG de RTA Rail Agency, Laurence Battle – Présidente du Conseil d’administration du RATP Dev, Pierre François Jollin – Directeur du développement des affaires, Aegis et Charles Emmanuel – Directeur de Finance Structure, Société Générale Moyen-Orient. Les orateurs comprenaient également Ibrahim Al Haddad, directeur du commerce et de l’investissement au RTA.

Abdul Mohsen a mis l’accent sur les réalisations de RTA pendant 11 ans en tirant parti de l’infrastructure du secteur des transports. Il a abordé l’échelle des routes construites et le développement du métro et du tram de Dubai. Il a souligné l’importance de financer des projets d’infrastructure à travers de multiples sources plutôt qu’avec des fonds publics simplement. Il a mentionné de nouvelles sources de revenus telles que les droits de dénomination des stations de métro, qui soutiennent également le financement de ce genre de projets.

Mme Battle a parlé de l’expérience de RATP Dev en Europe et dans le monde et a souligné le PPP. Elle a également dévoilé sa vision de la croissance future du secteur des transports à Dubai, en particulier avec le développement rapide et l’innovation dans l’émirat. Elle a mis en garde contre le recours total aux méthodes de financement conventionnelles et la nécessité de développer des partenariats avec d’autres entités.

«Le financement des projets futurs du RTA doit être coordonné avec le secteur privé et non seulement grâce au financement public ou à l’emprunt auprès d’institutions financières», a déclaré Al Haddad. «Il est impératif de développer des revenus financiers pour le RTA en engageant une foule d’activités de négociation et d’investissement pour atteindre la viabilité financière et cette initiative fait partie de la stratégie d’investissement du RTA. Le RTA s’efforce de développer l’environnement législatif des projets de partenariat externe en participant à la publication de la loi de partenariat. À l’interne, il cherche à élaborer des politiques et des procédures souples pour inciter le secteur privé à participer à des projets de RTA. »


Protocole d’accord avec la Métropole de Lyon

Le RTA a signé un protocole d’accord avec la Métropole de Lyon pour cimenter les relations stratégiques et bénéficier des meilleures pratiques mondiales d’investissement dans le domaine de la mobilité.

Sommet commercial Franco-Emirien - SE Mattar Al Tayer et SE Alain Galliano
Sommet commercial Franco-Emirien – SE Mattar Al Tayer et SE Alain Galliano

Le protocole d’accord a été signé par SE Mattar Al Tayer pour le RTA et Alain Galliano pour la ville. Le protocole d’entente vise à assurer des avantages réciproques en définissant la portée de la coopération, en renforçant la communication pour servir des intérêts communs, en partageant des études et une expertise technique à tous les niveaux, et en échangeant des savoir-faire et des études portant sur leurs principales activités et spécialités.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire